A36 – Échangeur de Sevenans : le premier projet du plan de relance autoroutier APRR sort de terre !

Ce mardi 7 mars 2017, Hugues BESANCENOT , préfet du Territoire de Belfort, et Philippe NOURRY, président-directeur général d’APRR, ont officiellement lancé les travaux du nouvel échangeur de Sevenans sur l’A36.

Ce chantier de grande envergure d’une durée de trois ans, s’inscrit dans le cadre du plan de relance autoroutier, conclu en septembre 2015 entre les sociétés d’autoroute et l’État. Ce plan a pour objectif de moderniser l’ensemble des réseaux autoroutiers tout en soutenant l’emploi dans le secteur des travaux publics et des services.

APRR va donc investir 120 millions d’euros hors taxes pour la réalisation de ce nouvel échangeur en contrepartie d’un allongement de la durée de sa concession.

Un chantier déterminant

Le nouvel échangeur de Sévenans apportera une réponse durable aux nombreuses problématiques de déplacement entre Belfort et Montbéliard, deux secteurs en fort développement. En collaboration avec les collectivités locales, ces travaux seront un moyen efficace de rendre plus attractif le territoire. Ainsi les principaux pôles stratégiques comme la gare TGV Belfort-Montbéliard, l’hôpital Nord Franche-Comté ou encore le pôle commercial de la Jonxion seront plus facilement desservis grâce à ce nouvel échangeur.

Les conditions de circulation seront également améliorées et la sécurité renforcée. L’importante circulation actuelle entraîne de fortes perturbations aux heures de pointe. Le risque d’accident est donc plus élevé, d’autant que les échanges se déroulaient à l’aide de tourne-à-gauche  présentant de forts risques de collisions. En améliorant l’échangeur actuel avec la création d’un système d’échanges supplémentaires au nord, la circulation sera nettement améliorée et fluidifiée.

APRR s’engage pour la préservation de l’environnement

APRR a tenu également à s’engager en faveur de l’environnement lors des grandes phases de ce chantier et a donc investi 5 millions d’euros en aménagements spécifiques. Des études ont été menées et des mesures ont été mises en place comme le prolongement du lit de la rivière Douce, la protection des habitats naturels et des solutions de dépollution sur le chantier.

Un dispositif complet de communication est mis en place pour informer notamment des principaux impacts sur la circulation, de la nature des travaux et de la vie du chantier.

Les informations seront mis à jour régulièrement:

– site Internet dédié : www.a36.aprr.com
– alertes mails et SMS : ces alertes sont envoyées sous forme d’emails par l’intermédiaire du service Planning+. Elles pourront également être complétées par l’envoi de SMS.

Un chantier de 3 ans tout en maintenant la circulation

Les travaux du nouvel échangeur de Sevenans reposent sur l’utilisation optimale des infrastructures existantes et visent à réduire au maximum les contraintes que peuvent rencontrer les automobilistes et riverains pendant toute la durée de ce chantier, tout en préservant l’environnement.

Ces travaux seront découpés en 3 grandes étapes principales à savoir :

• La restructuration des échangeurs RN1019/RD437 : mi-2017
• La création du nouvel échangeur RN1019/A36 : mi-2018
• La mise à deux fois deux voies RN1019 : début 2020

La grande particularité de ce chantier est que la majorité des travaux s’effectueront sous circulation , ce qui pourra entraîner quelques perturbations avec des coupures ponctuelles en journée, et des interventions de nuit.