L’HIVER SUR LES AUTOROUTES DU RÉSEAU APRR

Les automobilistes au coeur du dispositif de viabilité hivernale des autoroutes APRR & AREA  La viabilité hivernale sur autoroute se définit souvent par de la neige qui tombe et les engins de salage et de déneigement qui interviennent sur le réseau. La viabilité hivernale est bien plus qu’une histoire d’hommes et de machines sur le terrain, il s’agit d’un travail main dans la main entre de nombreux acteurs qui permettent d’assurer la mobilité sur autoroute. Des équipes de viabilité à l’automobiliste, en passant par les forces de l’ordre et les journalistes d’Autoroute INFO… tous ont des rôles complémentaires pour faciliter les déplacements en période hivernale et s’adapter aux phénomènes hivernaux. Les objectifs ? Garantir la sécurité des clients sur l’ensemble des 2 300 km du réseau et maintenir la circulation 24 h/24, 7 j/7.

UNE NOUVELLE CAMPAGNE DE SENSIBILISATION AUX BONS COMPORTEMENTS DE L’HIVER


Le groupe APRR prend le contrepied des communications classiques et met les automobilistes au coeur de sa nouvelle campagne de sécurité. Avec un discours très positif, le réseau autoroutier montre sa reconnaissance à tous ceux qui respectent les règles. APRR remercie les automobilistes acteurs de leur propre sécurité et valorise ceux qui s’équipent correctement pour pouvoir circuler sur l’autoroute en hiver. « Merci à tous ceux qui, en hiver, s’équipent et font avancer la sécurité.» Fondés sur des statistiques, ces remerciements sont justifiés mais pas innocents : APRR & AREA s’appuient sur des campagnes similaires issues des pays anglo-saxons qui ont déjà porté leurs fruits. Lorsqu’un automobiliste découvre qu’une règle est suivie par un très grand nombre, il est plus enclin à la respecter. Ce sont aussi et surtout des remerciements sincères : la campagne prend acte des vrais efforts répétés à chaque trajet par l’immense majorité des automobilistes.

Éteindre son portable n’est pas si facile. S’arrêter sur une aire toutes les deux heures n’est pas une évidence quand on est pressé. Acquérir des pneus hiver est relativement onéreux. Les automobilistes sont également remerciés d’avoir vérifié : le niveau d’huile et de lave-glace, le bon-état de la batterie, le fonctionnement des feux (notamment antibrouillard), la présence du gilet jaune, sans oublier la fameuse raclette très utile en cas de givre. Avec ce dispositif APRR & AREA mettent en valeur les bons résultats observés afin d’encourager et pérenniser le comportement des automobilistes exemplaires.

Graphiquement, cette campagne se traduit par des visuels en forme de coeur. Une image que l’on retrouve rarement sur les routes où les panneaux sont souvent synonymes de danger. La campagne de sécurité se décline sous plusieurs formats : spot radio, barrières de péages, panneaux à message variable et aussi sur d’autres supports de communication sur les aires de repos et de services (sets de tables, flyers…). Enfin, à partir de février, les Gilets Rouges, ambassadeurs APRR, feront également partie intégrante de la campagne puisqu’ils conseilleront les conducteurs sur les bonnes attitudes à adopter pour rester prudents au volant durant la période hivernale.

L’AUTOMOBILISTE, ACTEUR PRINCIPAL DE SA SÉCURITÉ

La première action de l’automobiliste pour bien voyager en hiver est avant tout de s’assurer que son véhicule est en bon état et qu’il dispose des équipements nécessaires :
– vérifier les niveaux d’huile et de lave-glace,
– s’assurer du bon état de la batterie,
– installer des pneus hivers lorsque la température est inférieure à 7 °C,
– contrôler les feux, notamment les feux antibrouillard,
– s’assurer de la présence du gilet jaune à portée de main,
– emporter une couverture, de l’eau, un peu de nourriture,
– enfin, s’informer sur la météo et le trafic avant de partir.

LA MÉTÉO, PREMIER ACTEUR DE LA VIABILITÉ HIVERNALE


L’une des informations primordiale au bon déroulement de la viabilité hivernale est la prévision météorologique. Plus elle est précise et fiable, plus il est facile d’anticiper, de mettre en place des dispositifs efficaces en cas de précipitations, de les communiquer aux automobilistes et de coordonner les différents services et gestionnaires routiers.
Pour préparer son voyage en hiver, l’automobiliste doit vérifier les conditions météorologiques la veille de son départ pour s’assurer qu’il pourra prendre la route en toute sécurité. Durant son trajet, l’automobiliste peut également se tenir informé des évolutions de la météo en écoutant Autoroute Info (107.7). En cas de chutes de neige abondantes annoncées, les automobilistes doivent être vigilants et programmer leurs déplacements en fonction de cela, voir reporter leur départ.

En plus des 154 stations météo installées en différents points du réseau, APRR & AREA travaillent avec des prévisionnistes de Météo France. Ces derniers organisent une conférence quotidienne, et autant que nécessaire en cas de crise, avec les équipes d’exploitation pour leur transmettre toutes les prévisions de la journée. Une assistance téléphonique permet également d’obtenir des compléments d’information en temps réel et à tout moment.
Ce travail de spécialiste, allié à la connaissance du réseau du personnel encadrant et des agents autoroutiers sur le terrain, permet de prévoir certaines perturbations et de programmer des traitements préventifs ou curatifs pour maintenir la meilleure circulation possible sur le réseau. Malgré un partenariat avec Météo France qui permet à APRR & AREA d’anticiper les précipitations, la météo reste imprévisible. Il est possible de prévoir des chutes de neiges, mais cela reste difficile d’anticiper la quantité de neige qui tombera.

LE TRAVAIL DES ÉQUIPES APRR & AREA ENTRE PRÉVENTION ET ACTION


Durant la période hivernale, ce sont près de 1 000 agents autoroutiers qui se relaient jour et nuit, 7 j/7 jours, 24 h/24 pour assurer la sécurité des automobilistes. Les agents autoroutiers APRR & AREA font preuve d’une grande flexibilité durant cette période et redoublent de vigilance. Le traitement hivernal des chaussées nécessite une grande technicité. Cela débute dès l’identification d’une perturbation. Cette dernière correspond à une interruption de l’équilibre local de l’atmosphère et peut se traduire par différents aléas climatiques :

  • de la neige
  • de la pluie verglaçante
  • de la pluie sur sol gelé
  • des vents agressifs
  • ou encore de la grêle.

Si la précipitation est connue bien en amont, APRR & AREA privilégient les interventions préventives sur le réseau autoroutier. Les engins sortent environ 2 heures avant les précipitations afin de préparer la chaussée aux prochaines intempéries. La prévention et l’anticipation des évènements climatiques sont au coeur du dispositif de la viabilité hivernale pour garantir la sécurité des automobilistes. Durant l’hiver 2014/2015, APRR & AREA ont comptabilisé 3 477 sorties de machines pour une intervention préventive ou curative.
Dans ce cadre-là, les agents autoroutiers utilisent des saleuses pour répandre du sel en grains ou des saumureuses qui déversent un mélange d’eau et de sel sur la chaussée. Ces mêmes machines sont utilisées lorsque la perturbation est en cours.

LE SALAGE, UN SAVANT MÉLANGE DE CHIMIE ET DE PHYSIQUE

Le réseau APRR & AREA est situé dans une zone climatique particulièrement exposée aux intempéries hivernales. Au fil des hivers, la viabilité hivernale est devenue une expertise des équipes qui doivent choisir le sel à utiliser selon la température, au degré près !
Le chlorure de calcium et le chlorure de magnésium sont reconnus pour leurs qualités exothermiques, autrement dit, ils produisent de la chaleur.
Le chlorure de magnésium est adapté aux températures très froides. 80 % à 90 % des opérations de salage sont réalisées avec du chlorure de sodium, qui n’est autre que le sel utilisé en cuisine, plus accessible et adapté si les températures ne sont pas trop basses.
Les saleuses et les chasse-neige sont au service des automobilistes et circulent pour préparer ou déneiger les chaussés ; pour leur sécurité les voyageurs ne doivent pas les doubler.

L’EFFICACITÉ AU SERVICE DE LA SÉCURITÉ

L’hiver 2014/2015 a été clément et marqué de quelques épisodes difficiles. APRR & AREA ont tiré les enseignements des épisodes neigeux survenus ces dernières années. Maintenir la circulation sur l’autoroute 24 h/24 et en toute sécurité est l’objectif premier de la viabilité hivernale. Cependant des conditions climatiques extrêmes peuvent nécessiter la fermeture de certains tronçons, phase généralement précédée d’une information sur le réseau ou dans les médias et d’un dispositif progressif de stockage des poids lourds.
Une telle décision est prise par l’autorité préfectorale dans le cadre du plan d’intempérie zonal. Ce dernier a été encore optimisé dans certaines régions avec la création d’une application expérimentale, permettant de partager toutes les informations en temps réel au sujet du stockage des poids lourds.

Comme l’année dernière au Col de la Rossatière sur l’A48, la société d’autoroutes a mis en place pour cet hiver au Col d’Évires (720 mètres d’altitude) sur l’A410, des barrières de fermeture pleine voie permettant de faire effectuer aux véhicules un demi-tour avant d’aborder une zone enneigée difficile à franchir ou engorgée par des véhicules en difficulté.
Autres nouveautés :

  • des caméras supplémentaires ont été installées ;
  • un partenariat a été mis en place avec la Croix-Rouge, en complément des services préfectoraux, pour porter assistance aux automobilistes en difficulté, le cas échéant
  • un parking supplémentaire a été construit pour le stockage des poids lourds sur l’A41, dans le sens Grenoble > Chambéry, au niveau de Pontcharra. Ces zones de stockage permettent à un convoi d’une vingtaine de poids lourds d’être escorté par un chasse neige à travers des zones délicates.
Chaque année, le Groupe renouvelle une partie de son parc composé de 330 camions. À titre d’exemple, pour AREA, cinq véhicules sont changés chaque année pour un coût de 200 000 d’euros par châssis, auquel il faut ajouter les équipements complémentaires, notamment le contenant du sel, des lames, etc.

La viabilité hivernale se joue également sur les ondes FM 107.7 avec Autoroute INFO. En cas d’intempérie annoncée, la radio passe en mode rouge. Les équipes sont renforcées avec un pilote qui prend l’antenne et donne la parole à des journalistes sur le terrain et à d’autres interlocuteurs clés (préfecture, prévisionnistes, agents autoroutiers, services de police). Une information est envoyée chaque année aux 22 préfectures que couvre le réseau APRR & AREA pour leur rappeler qu’Autoroute INFO est le premier média de sécurité prioritaire en cas de conditions météorologiques difficiles. Nouveau depuis l’hiver dernier, Météo France édite deux bulletins météo spéciaux par jour à destination d’Autoroute INFO. Ils sont ainsi diffusés une vingtaine de fois par jour sur l’antenne de 107.7, entre 5 h et minuit. Des reportages sont également proposés aux auditeurs, toujours en lien avec la viabilité hivernale pour comprendre les coulisses de cette période, le travail des équipes du réseau APRR & AREA, mais également des conseils pratiques sur la façon de bien préparer ses voyages et équiper son véhicule, des reportages dans les stations de ski les plus proches, etc.

PRÉPARER SON VOYAGE AVEC APRR & AREA

La participation des automobilistes au dispositif de viabilité hivernale est essentielle. Que ce soit dans la préparation de leurs déplacements, en adaptant leur conduite ou en respectant les consignes de sécurité, la viabilité hivernale est un travail d’équipe entre les professionnels d’APRR & AREA et les particuliers. La communication entre la société d’autoroutes et ses clients est primordiale en période hivernale. Prévenus le plus en amont possible, les automobilistes peuvent ainsi organiser leurs déplacements en fonction des conditions de circulation et des intempéries annoncées.

Avant de partir, les automobilistes sont invités à se renseigner sur leur trajet. Les outils à leur disposition :
le site Internet www.aprr.fr et sa version mobile ;
le numéro de téléphone 36 20 dites « Mon Autoroute » (appel non surtaxé) ;
ou encore l’application Autoroute INFO (107.7) qui permet d’écouter la radio en direct ou le dernier flash.
Durant leurs trajets, différents canaux permettent aux clients du réseau de rester informés en temps réel sur leurs conditions de circulation.
Il existe 462 panneaux à message variable sur l’ensemble du réseau. Ils permettent d’informer les automobilistes en amont et pendant les perturbations.
Durant l’hiver 2014/2015, les panneaux à message variable ont permis d’afficher 20 000 heures d’informations en lien avec la viabilité hivernale.

APRR & AREA INNOVENT POUR LE BIEN-ÊTRE ET LA SÉCURITÉ DES USAGERS

Pour apporter toujours plus de confort et de sécurité à ses clients, la société d’autoroutes investit en faveur d’infrastructures spécifiques là où cela est nécessaire.
Initialement mis en place pour l’hiver 2013/2014, le dispositif de la fine de sel a été renouvelé l’année dernière avec l’ouverture d’un nouveau secteur. Ce partenariat avec une entreprise local permet au réseau autoroutier de s’approvisionner à moindre coût en saumure et surtout de réduire les émissions de CO2 en supprimant 19 000 kilomètres parcourus chaque année pour les approvisionnements de sel. Pour la période de viabilité hivernale 2014/2015, AREA a consommé 220 tonnes de fine de sel, répartie entre les secteurs d’Aiton (72 tonnes) et du Touvet (148 tonnes). En moyenne la consommation de fine de sel peut aller jusqu’à 330 tonnes.

Sur le réseau AREA, le viaduc de Monestier-de-Clermont sur l’A51, point le plus haut du réseau autoroutier, incarne ce parti-pris avec une installation unique en France. Relié à une station météo, le système de salage de cet ouvrage d’art est automatique et s’enclenche dès que la température passe sous la barre des 0°C. Situé à plus de 900 m d’altitude, ce dispositif empêche la formation de verglas et l’accumulation de neige sur le tablier.
L’application gratuite SOS Autoroute, véritable borne d’appel d’urgence embarquée sur smartphone, est l’autre initiative exemplaire d’APRR. Téléchargée sur près de 500 000 smartphones, elle permet aux automobilistes de signaler un accident, ou un incident, sur les réseaux autoroutiers en France. Lancée en 2012, l’application a bénéficié de nombreuses mises à jour incluant toujours plus de nouvelles fonctionnalités innovantes. SOS Autoroute couvre à présent la totalité du réseau routier ; l’application est disponible en téléchargement sur l’Apple Store, Google Play, Windows Phone et en plusieurs langues.
Sur le site internet www.aprr.fr et sa version mobile, les automobilistes peuvent également voir l’état du trafic en temps réel grâce aux nombreuses webcams installées sur tout le réseau. Une nouvelle façon de préparer ses déplacements.

Rendez-vous sur :
www.aprr.fr/fr/preparation_au_voyage/temps_reel/webcams

LES CHIFFRES

– Durée moyenne d’un épisode neigeux : 4 h 40, ce qui nécessite le passage de 5 à 20 trains de camions*,
– 60 000 tonnes de sel sont utilisées en moyenne chaque hiver soit l’équivalent de la contenance de 10 piscines olympiques,
– Pour l’hiver 2014/2015, 42 008 tonnes de sel ont été épandu sur le réseau autoroutier réparti entre APRR (31 500) et AREA (10 508),
– 700 engins (chasse-neige et saleuses) sont utilisés durant la viabilité hivernale,
– 460 lames de déneigement équipent les véhicules,
– 1 000 personnes mobilisées au sein des équipes APRR & AREA.
*un train de camion est le passage en simultané de deux camions qui avancent en léger décalage mais à la même allure (40 km/h).